Historiques

LA REGION DE KAYES

 

Sa création remonte à 1959.Elle avait pour but de réponse à la nécessité reconnu de la décentralisation de l’administration.

 

La région de Kayes est située entre le 12é et le 17é degré de latitude nord à cheval sur le haut Sénégal et ses affluents à l’extrême ouest du mali.

 

Elle est limitée à l’est par la Région de Koulikoro, adiposity à l’Ouest par la république du Sénégal, nurse au Nord par la République Islamique de Mauritanie et au Sud par la République de Guinée. Elle couvre une superficie totale de 120 760 km2 représentant 9.7% de la superficie totale du territoire nation.

 

La loi N°96-059 ANRM du 4 novembre 1996 portant création des communes subdivise la Région en sept cercles : Kayes, Bafoulabe, Keniéba, Kita Nioro, Diéma et Yélimané composés de 117 communes rurales et 12 communes urbaines.

 

           Le relief de la Région est dominé par la falaise de Tambaoura qui couvre une

 Bonne partie des cercles de Keniéba et Kayes. Le point le plus élevé se trouve aux

Environs de Baléa dans l’arrondissement de sagabari avec une altitude de 806m et le

Point le plus bas est à Kotéra dans l’arrondissement d’ambidédi.

 

            Le cours d’eau de plus important de la Région est le fleuve Sénégal formé à Bafoulabe par le Bafing et le Bakoye. La Région compte d’autres cours d’eaux importants : Falémé, kolimbiné et des rivières : karakoro- waou. La Région possède un seul lac : le Magni et de nombreuses mares : Goumbou, Lehé, doro, Garara, korkodio, Tinkaré, Madina et Lamé.

             La population de la région est d’environ 1375 000 habitants soit une densité de 11,36 hbts/km2. Les différentes ethnies qui composent la population sont : Sarakolé-peulh-Bambara-Maure-malinké-khassonké.

                           

             L’activité principale demeure l’élevage chez les peulh et l’agriculture pour les autres ethnies.

 

                                          

               La Région de Kayes connait  le problème de l’enclavement qui freine son développement, elle est sans conteste la partie la plus touchée par la migration des populations et surtout par l’exode rural.

               Le secteur primaire constitue la cheville ouvrière de l’économie de la Région.

L’agriculture, l’élevage, la pêche et l’exploitation forestière occupent  plus de 80% de la population.

                Le secteur secondaire peu dynamique est en train  de se développer avec les industries de transformation comme la cimenterie de Diamou (IMACO) l’Usine d’égrenage de coton (CMDT) et l’HUICOMA à Kita.

                 La production minière se développe avec l’exploitation de l’or de Sadiola et la découverte d’autres gisements.

                 Le chemin de fer constitue l’épine dorsale des moyens de transport, le réseau routier est insuffisant.  

                  La Région de Kayes à connu depuis sa création à nos jours 18 Gouverneurs dont les  noms suivent.

 

Ordre

Grade

Nom-Prénom

Année

Obs.

01

 

Alou   LY

1960-1965

Civil

02

Secrétaire A.P

Alpha  KASSAMBARA

1965-1965..

Civil

03

Secrétaire A.P

Youssouf TRAORE

1965-1968

Civil

04

Capitaine

Sory Ibrahima Sylla

1968-1969

Militaire

05

Chef de Bataillon

Amara DANFAGA

1969-1976

Militaire

06

Chef d’Escadron

Aroualo MAIGA

1976-1978

Militaire

07

Chef de Bataillon

Soumana TRAORE

1978-1980

Militaire

08

Chef de Bataillon

Mamadou KONDE

1980-1983

Militaire

09

Chef de Bataillon

Daba COULIBALY

1983-1986

Militaire

10

Administrateur Civil

Bady Ould GANFOUD

1986-1991

Civil

11

Chef de Bataillon

Sada SAMAKE

1991-1993

Militaire

12

Colonel

Lansina Boua KONE

1993-1998

Militaire

13

Contrôleur Général

Ibrahima DIALLO

1998-1999

Police

14

Colonel

Minkoro KANE

1999-2003

Militaire

15

Administrateur Civil

Natié PLEA

2003-2005

Civil

16

Colonel

Mamadou A DIALLO

2005-2008

Militaire

17

Général

Mahamadou MAIGA

2008-2012

Miliaire

18

Colonel

Salif TRAORE

2012

Militaire